mardi 23 septembre 2014

Contes des Royaumes #1: Poison

Auteur: Sarah Pinborough
Editions: Milady
Pages: 240



Résumé

Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction. Rappelez-vous le conte de Blanche-Neige que vous connaissez : la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, l’innocente et belle princesse, la pomme empoisonnée et le baiser d’amour véritable…
… et à présent, ouvrez ce livre et plongez-vous dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu’elle n’a jamais été révélée…


Avis

On prend les même et on change tout ! Le conte est revisité mais moi, je ne suis pas emballée… malgré une couverture magnifique, je dois l’avouer !
L’écriture s’adapte au conte et je l’ai trouvé sympathique. Ca change de ce que je lis habituellement et ça fait du bien. On suit successivement les points de vue de la Reine, du Chasseur, du nain Rêveur et enfin du prince.  Le narrateur reste cependant omniscient, toujours dans l’idée du conte bien entendu.

L’intrigue est proche du conte de base tout en étant plus réfléchie dans les motivations des personnages. Est également ajoutée une touche de sensualité et de sexualité que Disney avait mis de côté…
Cependant, il y a quelques incohérences et la fin laisse une impression de non fin justement ! Assez frustrant que le principe mais bon, comme il s’agit d’une trilogie, j’attends de lire les autres tomes pour donner mon avis définitif.

Les personnages sont loin d’être « tout beau tout lisse » et pour le coup, ma préférence va à la Reine ! C’est une belle jeune femme en mal d’amour, malheureuse en ménage, dont l’enfance n’a pas été facile et qui est proche de sa grand-mère, sorcière pure et dure. Elle souffre de solitude et jalouse Blanche-Neige, que tout le monde aime. Elle essaie de s’en rapprocher mais ces tentatives tournent au vinaigre à chaque, faisant entrer leur relation dans un cercle vicieux. On l’observe devenir la Méchante Reine et je trouve qu’elle attire la sympathie malgré elle.

Blanche-Neige est jeune, forte, intrépide, féminine et sensuelle. Elle détone assez avec son amour de la bière, son absence de pudeur et son côté fêtard ! Ses pleurs fréquents et ses relations avec les hommes manquent de crédibilité quant à son personnage et du coup, l’émotion ne prend pas.
Le prince est loin d’être charmant. Il cache un secret lourd à assumer (à découvrir dans les prochaines tomes je suppose ?) et sa vision de la femme parfaite laisse à désirer… Il est responsable de cette fin si particulière et j’espère vraiment qu’on aura le fin mot de l’histoire !

Je n’ai pas été transportée par ce conte mais je vais m’accrocher et finir cette trilogie, d’autant plus que j’ai ma petite idée sur le pourquoi du comment et j’adore avoir raison !

Ma note : 2.5/5

Extrait

« - Elle n’est pas malheureuse, murmura Rêveur. Elle est méchante, point final.Eh bien, c’est peut-être le malheur qui rend les gens méchants. »

2 commentaires:

  1. Je l'ai sur ma tablette, mais j'aime tellement pas lire sur ma tablette que je ne l'ai pas encore commencé :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur tablette ou liseuse? Parce que le confort de lecture n'est pas le même...
      Et de toute façon, il y a tellement de livre à lire qu'on n'est jamais en manque ;)

      Supprimer