mercredi 12 novembre 2014

Always blue (Never sky #3)

Auteur : Veronica Rossi
Editions : Nathan
Pages : 358


Résumé

Alors que le domaine de Rêverie s'est effondré, Sédentaires et Sauvages tentent tant bien que mal de cohabiter dans les grottes où ils se sont réfugiés. Mais les ressources s'épuisent et le départ devient inéluctable, même si les tempêtes font rage au dehors. S'ils veulent survivre, il leur faut rejoindre le Calme Bleu, un lieu encore épargné par les ravages de l'Ether. Pour cela, Perry et Aria, plus unis que jamais, doivent délivrer Cinder, un mystérieux garçon qui peut contrôler l'Ether. Il est retenu prisonnier par Sable, le cruel chef de la tribu des Cornans...

Avis

Et voilà le dernier tome de la saga ! Trop heureuse d’avoir enfin la fin de cette histoire, ayant adoré les deux premiers tomes !

Alors la couverture… mouais… bof. Il a une drôle de tête Perry dessus, je n’aime pas du tout. Mais l’habit ne fait pas le moine donc parlons lecture !
On reprend l’histoire après le sauvetage de Rêveries et les Sédentaires se retrouvent dans la grotte avec les Littorans, isolés volontairement et ayant du mal à vaincre leurs préjugés. Aria a été blessé au bras et sa blessure met du temps à récupérer. La relation entre Perry et Roar est plus que tendue et le sujet de Liv soigneusement éludé. Cinder a été enlevé par Sage et doit être retrouvé à tout prix car lui seul peut les sauver des tempêtes d’Ether…

On replonge aussitôt dans l’histoire et le style de l’auteure est toujours aussi agréable à lire. L’alternance des points de vue entre Aria et Perry se maintient et apporte un vrai plus à l’histoire. L’intrigue évolue bien, de façon crédible et avec du rythme. Cependant, certains passages restent un peu trop superficiels à mon goût, j’aurais aimé qu’ils soient plus développés…

La relation entre Aria et Perry s’approfondit et gagne en maturité. Elle est bien présente sans être trop en avant et surtout, je trouve qu’elle ne tombe jamais dans le niais, j’aime ! Aria est une femme forte, de caractère et elle ne reste pas à attendre que les choses se passent. Elle agit et j’adore ce type d’héroïne. Elle en apprend plus sur son passé et sa loyauté envers Perry et les siens mis à rude épreuve…
Perry doit garder la tête froide pour mener à bien sa mission et cela passe aussi pour l’absence totale de discussion autour de sa sœur Olivia et de ce qui s’est passé. Il se sent responsable des siens et surtout de Cinder, qu’il est prêt à sauver au péril de sa vie.
Roar est une épave. La perte qu’il endure lui est insupportable et son comportement, notamment envers Perry, s’en retrouve complètement modifié. Il souffre et ne jure plus que par la vengeance… J’aime toujours autant Roar, je trouve que c’est un personnage extraordinaire et je suis vraiment triste pour lui. Mais il est fort et heureusement, ces amis ne l’oublient pas.
Soren et Brooke deviennent des personnages étrangement sympathiques. J’ai apprécié leur évolution, leurs dialogues et leurs actions. Il en est de même des autres personnages, sauf peut-être les Six qui ne m’ont jamais réellement touchés…

La fin, sans être une surprise, m’a plu. Mon seul reproche est qu’elle est un peu rapide… Après tout ce qui s’est passé, j’aurais aimé un développement plus abouti. Mais je recommande sans hésiter cette saga pour les fans du genre !

Ma note : 4/5

Extrait

« Elle regarda son interlocuteur droit dans les yeux.
      – J’en avais assez d’être à moitié morte.
      – On a besoin de toi, répliqua-t-il sans relever le ton sarcastique de la jeune femme.
      – Ah non, Reef, pas question ! intervint Molly en tançant le guerrier d’un doigt accusateur. Elle vient à peine de se réveiller. Laisse-lui le temps de s’acclimater. Tu devras attendre un peu avant de lui parler. »


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire