mercredi 26 novembre 2014

Devoted ( Elixir #2)

Auteur : Hilary Duff

Editions : Simon & Schuster

Pages: 368



Résumé

Clea Raymond believes her soulmate, Sage, is lost forever, and it rips her apart. She is haunted by memories of him being taken away by his enemies. Then strange signs and dreams point to a way she can possibly win him back. To succeed, she’ll have to put her faith in her former best friend Ben—despite the devastating reason he’s lost her trust.

     As Clea and Ben follow a dangerous and mysterious trail across the globe to reach Sage, all their loyalties will be tested. And Clea will face a terrible choice—she can save Sage, but only by betraying the people closest to her. With Sage’s immortal soul in the balance, whatever Clea decides will change her life forever….

Avis

J’ai lu cette suite juste après la lecture du tome 1. L’histoire m’avait plu, la couverture était sympa… mais la magie n’a pas opéré. Attention si vous n’avez pas lu le premier opus, il y aura des spoilers !

L’histoire reprend quelques semaines après la fin des événements du tome 1. Sage a disparu et Clea est au fond du gouffre. Elle se noie dans ses photos quotidiennes pour le voir ou se morfond au fond de son lit. Rayna, égale à elle-même, est amoureuse et Ben, le fidèle ami déchu, continue son travail tout en essayant d’avancer.

Le style de l’auteure reste le même. Les chapitres ne sont pas trop longs et la lecture est fluide. De nouveaux personnages sont introduits et l’écriture alterne entre le point de vue de Clea et celui d’Amélia, fillette de 7 ans,  dont la vie est inextricablement liée à l’Elixir. Ce changement n’a pas été pour me déplaire. Il a permis l’explication et l’approfondissement de la mythologie mise en place par l’auteure.

On en apprend également plus sur les Sauveurs de la vie éternelle et les Vengeurs maudits ( ??? désolée, je ne sais pas comment ces groupes ont été traduits dans la VF du tome 1) et l’intrigue se met en place.

En parlant d’intrigue, cette dernière avait du potentiel mais son traitement et sa résolution ont été trop simplistes à mon goût. La première moitié du livre est lente, je n'ai pas été happée par l’histoire. L’autre moitié est plus active mais tout reste superficiel et facile. Le suspens n’a pas pris et régulièrement je me suis ennuyée. Plusieurs scènes / réactions des protagonistes manquent de crédibilité et font lever les yeux au ciel.

Du côté des personnages… grosse déception ! Clea se complait dans son malheur et néglige ses amis. Elle est égocentrique, énervante au possible et se conduit minablement avec Ben. J’ai eu plusieurs fois envie de la gifler pour son incompétence et sa situation amoureuse désespérée ne m’a pas touché. Sa romance avec Sage est tellement furtive dans le premier tome que toute cette ampleur sonne faux (alors oui je sais ce sont des âmes-sœurs et tout et tout mais désolée, je n’accroche pas. Je préfère encore leurs vies antérieures !)
Rayna est un personnage secondaire très secondaire et on ne l’a voit que ponctuellement pour remonter le moral de Clea.
Ben est un personnage intéressant. Il essaie de bien faire et culpabilise pour ce qui est arrivé à Sage. Sa relation avec Clea est tendue mais au final, il répond présent quand on a besoin de lui.

Je pourrais encore continuer longtemps comme ça et finir par vous raconter l’histoire donc je vais conclure ! Vous l’aurez deviné, cette suite m’a vraiment déçue. Le problème vient surtout du vide émotionnel ressenti lors de cette lecture je pense... Mais malgré tout ce négatif, je retiens tout de même les interventions d’Amélia qui m’ont plu et la fin qui encore une fois m’a surprise. Le tome 1 était bien, le 2 est franchement moyen. Qu’en sera-t-il pour le dernier opus de cette trilogie ?

Ma note : 2.5/5

Extrait


« I didn’t know. What I did know was that Sage himself was alive. Gone, but alive. And I had to give him my full concentration if I ever wanted to get him back.

I fingered the iris charm hanging off my father’s memorial. “I miss you. . . . I love you . . . and I’m sorry.”
I had to apologize. Every time I came here, I felt like I was killing him all over again, but for me it was the only way. I had to let go of pipe dreams if I wanted to hold on to Sage. What-ifs only got in my way; I needed to close off everything but what I knew for certain.

Acceptance. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire