samedi 9 mai 2015

Apollyon (The Covenant #4)

Auteur: Jennifer L. Armentrout

Editions: Spencer Hill Press

Pages: 343



Résumé

Fate isn’t something to mess with… and now, neither is Alex.

Alex has always feared two things: losing herself in the Awakening and being placed on the Elixir. But love has always been stronger than Fate, and Aiden St. Delphi is willing to make war on the gods—and Alex herself—to bring her back.

The gods have killed thousands and could destroy entire cities in their quest to stop Seth from taking Alex’s power and becoming the all-powerful God Killer. But breaking Alex’s connection to Seth isn’t the only problem. There are a few pesky little loopholes in the whole “an Apollyon can’t be killed” theory, and the only person who might know how to stop the destruction has been dead for centuries.

Finding their way past the barriers that guard the Underworld, searching for one soul among countless millions, and then somehow returning will be hard enough. Alex might be able to keep Seth from becoming the God Killer… or she might become the God Killer herself.

Avis


Le début du livre démarre sur les chapeaux de roues! Alex et Seth sont maintenant connectés et les pires craintes d'Alexandria se sont réalisées; elle s'est perdue dans son lien avec le premier Apollyon. 
Ses amis arrivent tant bien que mal à la "sauver" mais les regrets sont lourds à porter et il n'y a pas de temps pour s'apitoyer: la guerre est lancée.

Les événements tragiques s’enchaînent, l'action est très présente et on en apprend plus sur les dieux.
Alexandria doute d'elle-même et craint de rechuter. Elle désire plus que tout reprendre le contrôle de sa vie et est prête à se battre pour ça.
La romance entre Aiden et Alex s'intensifie et s'épanouit, leur couple se renforce dans l'adversité et on vibre avec eux!

La fin est épique et tellement violente! Elle m'a littéralement scotchée et tenue en haleine: tant d'actions, d'émotions et de souffrance! Du grand JLA! ^^

Comment ne pas avoir envie de lire la suite après une fin pareille?!

Ma note: 5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire